FRITTAGE MÉTAL

Le frittage métal suit les mêmes codes que le frittage de poudre plastique, il est également appelé DMLS (Direct Metal Laser Sintering) et SLM (Select Laser Melting). A la différence des procédés plus classiques, qui impliquent la solidification d’un métal fondu, le frittage se construit à partir d’une poudre métallique. En suivant le tracé déterminé, le laser va faire fondre ces particules métalliques jusqu’à la fusion.

Une fois la fabrication terminée, on retire la pièce refroidie du bac de poudre dans lequel elle a été conçue, afin d’être nettoyée des particules de poudres qui n’ont pas fusionné. Cette étape est essentielle,

et un sablage léger peut être envisagé pour retirer cet excédent.

Frittage métal.PNG

Cette méthode de frittage est utilisée pour obtenir des pièces de formes complexes dans différents métaux, pouvant aller de quelques grammes à plusieurs kilos, et pouvant résister à des efforts mécaniques.

Ce processus d’impression 3D permet de réaliser des prototypes en métal entièrement fonctionnels, dans un délai relativement court et à moindre coûts. De plus, il est particulièrement adapté aux moyennes et grandes séries de production.

Insta2.png
LinkedIn
05 32 74 09 63
contact@d-signare.com
© Société D-Signare | Tout droit réservé | 2021