FRITTAGE PLASTIQUE

Le frittage plastique, ou frittage sélectif par laser, est plus connu sous son acronyme anglais SLS (Selective Laser Sintering). Il offre l’impression 3D d’objets fonctionnels, ayant pour principe de chauffer une poudre sans la mener à la fusion, ce qui amène les grains à se souder entre eux. C’est un procédé qui offre des caractéristiques mécaniques comparables à celles que l’on retrouve avec des pièces plastiques injectées.

L’objet modélisé à l’aide de notre logiciel CAO (SolidWorks) est envoyé à l’imprimante sous un format numérique spécifique puis imprimé couche après couche, sur un lit de poudre, ce qui lui donne l'avantage de ne pas avoir besoin de support. Les poudres utilisées sont généralement des Polyamides (PA) ou des variantes : PA ignifugé, PA chargé verre, PA chargé aluminum... Il existe aussi des poudres (PEBA - amide de bloc de polyéther) pour produire des pièces souples, de dureté de 90 shA et de 60 shA.

Cette technique d’impression est l’une des plus populaires, elle permet de produire des pièces de bonne qualité, qui pourront ensuite être colorées ou lissées, et demeure l’une des options les moins couteuse en termes d’impression 3D. Elle est donc généralement utilisée pour valider les fonctionnalités du produit lors de la phase de prototypage.

Frittage plastique.PNG
Insta2.png
LinkedIn
05 32 74 09 63
contact@d-signare.com
© Société D-Signare | Tout droit réservé | 2021